Image1\

Krasnoyarsk

Krasnoyarsk est une ville de Sibérie, en Russie, et le centre administratif du kraï de Krasnoyarsk. Située dans le sud de la Sibérie occidentale, c'est une étape importante sur le trajet du Transsibérien.
Krasnoyarsk est arrosée par le fleuve Ienisseï et se trouve à 4 096 km de Moscou.
Situées à une altitude de 136 mètres au-dessus du niveau de la mer, Krasnoyarsk et sa banlieue s'étendent sur une superficie de 172 km carrés. La ville est traversée d'ouest en est par le fleuve Iénisseï. Au sud et à l'ouest, s'étendent des collines boisées atteignant 410 mètres de hauteur par rapport au niveau du fleuve. Plus au sud, on trouve la Réserve naturelle de Stolby, particulièrement connue pour ses pans rocheux verticaux imposants. Au nord, on trouve surtout des plaines, avec des forêts au nord-ouest et des zones agricoles au nord et à l'est. À hauteur de Krasnoyarsk, le fleuve possède plusieurs îles, utilisées surtout pour les loisirs.
Krasnoyarsk est la troisième ville de Sibérie avec 973 826 habitants au recensement de 2010 et 1 million d'habitants en 2012.
 
Un peu d’histoire
 
Krasnoyarsk a été fondée en juillet 1628 et était à l'origine un ostrog (forteresse de frontière). Des militaires, commandés par le cosaque Andreï Doubenskoï, arrivèrent au confluent de la rivière Katcha et du fleuve Iénisseï et construisirent une fortification afin de se protéger des Tatars alors présents sur les rives du fleuve Iénisseï. La forteresse fut baptisée "Krasny Iar" (le ravin rouge), du nom du lieu de sa construction. Le nom "Krasnoyarsk" a été adopté lorsque la localité reçut son statut de ville.
 Le développement de la ville commença après la construction de 1735 à 1741 de la liaison routière reliant Krasnoyarsk à 
Moscou, aux villes voisines d'Atchinsk et de Kansk et au reste de la Russie. Cette liaison fut stimulée par la découverte d'or dans la région et par l'arrivée dans la ville de la première liaison ferroviaire en 1895.

Pendant la période impériale, Krasnoyarsk était l'un des relais politiques du pouvoir.
Au XIXe siècle, Krasnoyarsk fut le centre du mouvement cosaque de Sibérie. En 1822, elle reçut le statut de ville et devint le chef-lieu du gouvernement de l'Ienisseï et à la fin du xixe siècle, la ville possédait plusieurs usines et ateliers ferroviaires.
Sous l'empire russe, Krasnoyarsk fut l'un des lieux de relégation des exilés politiques. Après l'échec de la révolte des décabristes en 1825, huit décabristes furent par exemple exilés de Saint-Pétersbourg vers Krasnoyarsk. Les tombes de certains se trouvent au cimetière de la Trinité.
En 1845 la pose de la première pierre de la Cathédrale de la Nativité de de la Vièrge a eu lieu, la Cathédrale la plus grande de la Sibérie.

Après la Révolution russe de 1917, les plans quinquennaux ont permis à la ville de se développer grâce à la construction d'infrastructures et d'importantes usines : des chantiers navals, un port fluvial, une grande usine de papier ainsi que le barrage hydro-électrique de Krasnoyarsk (construit en 1913), aujourd'hui cinquième barrage hydroélectrique le plus important au monde et le second en Russie. En 1913 l’explorateur célèbre norvégien Fritiof Nansen est venu à Krasnoyarsk. Dans son livre “Dans le pays du futur” il a écrit: “Ainsi donc on a atteint le but de notre voyage, auquel on avait tellement aspiré – Krasnoyarsk… On a visité le parc central, qui est connu comme le parc le plus beau de toute la Sibérie… Les rues dans la ville sont larges et droites, il y a beaucoup de constructions de pierre, mais il y en a fait de bois. Krasnoyarsk se trouve sur la rive gauche de Iénissei, dans la vallée, entourée par les montagnes…”.
 

Curiosités

L’incendie de 1773 a détruit l’ostrog de Krasnoyarsk et presque toute
 la ville, ayant laissé seulement 20 maisons. Petr Moiseev, sergent de géodésie a été expédié de Tobolsk. Il a fait la nouvelle zoning de la ville de type de Saint-Petersbourg.
La ville est divisée en 2 parties par la rivière Enissei, sa rive gauche se trouve dans la Sibérie d’Ouest, la rive droite – dans la Sibérie d’Est.
Stolby de Krasnoyarsk – sont classés pa l’UNESCO.
Chapelle de Sainte-Parascève, construite en 1804 et reconstruite en 1855. Le site était occupé originellement par un temple païen, puis par la tour de garde du fort de la ville.
La chapelle Sainte-Parascève (Paraskeva en russe) est un des symboles de la ville, et est représentée sur les billets de 10 roubles russes, avec la ville de Krasnoïarsk.
Pont ferroviaire sur le Iénisseï
Inscrit sur la liste indicative du patrimoine mondial par l'UNESCO à l'issue de la 27e session du Comité du patrimoine mondial en 20033, le pont ferroviaire de Krasnoïarsk a été construit entre 1893 et 1896, il est traversé par le Transsibérien. Cet ouvrage a été conçu par l'architecte impérial Lavr Proskouriakov et était un des plus longs de son époque. L'UNESCO décrit le pont comme étant « un des premiers exemples de pont à treillis parabolique polygonal en Russie » et qui fut en son temps « un lieu de tests pour les théories de l'ingénierie et le développement de nouvelles solutions innovantes ».
La première Tour - le bâtiment le plus haut à l’Oural.
Volcan Noir (Sopka Noir) — volcan éteint qui se trouve dans la région Berezovskyi, pas loin de Krasnoyarsk.
Le premier chemin de fer pour les enfants, ouvert en 1936 dans le parc de Gorkyi.
On trouve également dans la ville de nombreuses maisons de bois à un étage, construites principalement au milieu du XXe siècle, et qui servaient alors d'habitation temporaire.
Le parc
central, fondé en 1828, est le «poumon vert» du centre-ville.
Théâtre d’Etat de Krasnoyarsk d’opéra et de ballet, qui a ouvert sa première saison en 1978. Le répertoire comprend presque toutes les œuvres d’art classiques d’opéra et de ballet.
Centre de musée de Krasnoyarsk est le plus grand centre Sybérien de l’art contemporain, qui forme la communauté créative et culturelle dans la région et dans la ville. La base de ce centre est la stratégie nouvelle qui comprend non seulement l’emprassement à communiquer et collaborer, mais aussi à estimer la création.
Le monument à l’honneur du fondateur de Krasnoyarsk – Andrey Doubénskyi. Ce monument a été installé le 30.08.1997 sur le mont Pokrovskyi. Doubinskyi (fin du XVI siècle) a fondé Krasnoyarsk et lui a donné son nom – Krasnyi Yar.
Cathédrale de l’Intercession – monument de l’architecture du XVIII siècle, un des plus anciens bâtiments de pierre à Krasnoyarsk. C’est le monument de l’école de l’Enissei de baroque sibérien.
La Stade Enissei – l’arène domicile du club de hockey Enissei, un des plus renommés en Russie.
L’arc de Triomph est érigé à l’occasion de 375 ième anniversaire de Krasnoyarsk à l’honneur des habitants de cette ville qui se sont morts pour la patrie.
La Tour Eiffel à Krasnoyarsk c’est une copie réduite de la Tour Eiffel à Paris. Son hauteur est celui de la maison à 5 étages. La tour se trouve pas loin du restaurant de la cuisine française. La nuit, les contours de la tour sont illuminés par un millier des lampes.
 
Coût de vie à Krasnoyarsk
Coût moyen du logis
• Une chambre – 4 000-6 000 roubles par mois (135-200$)
• Un appartement à une chambre – 10 000-15 000 roubles par mois (330-500$)
• Un appartement à deux chambres – 12 000-18 000 roubles par mois (400-600$)
• Un appartement à trois chambres – 17 000-30 000 roubles par mois (550-1000$)
Transport
Transport par voie de terre (autobus, trolleybus, tram) ≈ 16 roubles (0.53$)
Carte de transport: une carte 100 roubles (3,31$), le prix pour un mois – 350 roubles (11,6$): économie est 2 roubles.
 
Les sites de Krasnoyarsk:
 
http://www.krskstate.ru
http://www.admkrsk.ru/Pages/default.aspx
http://www.kgs.ru
http://www.krasme.ru
http://www.krasstudent.ru
http://www.gokrk.ru