Image1\

Yakotsk

L'information générale

Yakoutsk  est une ville de Sibérie centrale en Russie, située sur la rive gauche de la Léna. C’est la capitale de la République de Sakha qui se trouve dans la zone de pérgisol, et possède le territoire immense d'une superficie de 3,1 millions de kilomètres carrés. Sa population s'élève à 286 456 habitants en 2013. En été on peut constater une longue période des « nuits blanches », et en hiver (en décembre) – le jour ne dure que 3-4 heures.
 
Un peu d'histoire 

Yakoutsk est fondée en 1632, à 70 km au nord de son emplacement actuel — le fort (ostrog) sera déplacé 
10 ans plus tard — sur la rive droite de la Léna par une troupe de cosaques commandée par l'explorateur Piotr Beketov.
En 1634 les détachements unis des petits princes de Yakoutsk dirigés par Mamak ont attaqué le fort (ostrog). Les Yakoutes ont attaqué le fort, mais dans un mois ils ont dû reculer. Dans 2 ans l’histoire s’est répété, mais le groupe russe a défendu le fort et finalement s’est emparé des petits princes de Yakoutsk. Jusqu’à 1638 le fort Lenskij avait été sous la direction de Yenisejsk, mais puis la décision a été prise d’en faire Jakoutskij.
En 1643, fort Lenskij a été déplacé sur la rive gauche de la vallée Tuymaada, le centre de la vie des yakoutes près du lac Saysary. À cette époque, la prison est devenue une ville et a été nommé Yakutsk.

En 1678, un nouveau gouverneur Foma Bibikov est arrivé à Yakoutsk, et la ville a commencé à se développer rapidement. Au XVIII siècle les frontières de la région se sont élargies beaucoup. 
Depuis 1708 la ville faisait partie de la province de Sibérie, en 1764 la ville a été attribué à la province d'Irkoutsk et 20 ans plus tard cette ville est devenue la ville régionale de la région d'Irkoutsk. Par la suite, Yakoutsk sert de base de départ aux expéditions d'exploration de l'Extrême-Orient russe et de centre de commerce pour les trappeurs qui venaient y apporter les fourrures (zibeline,…) piégées dans l'immense région. Dans les années 1880 et 1890, d'importants gisements d'or sont découverts dans la région. Trois mines sont mises en exploitation sous Staline et la croissance rapide du Goulag en Sibérie contribue indirectement au développement de Yakoutsk. Après la Seconde Guerre mondiale, Yakoutsk connaît une croissance 

régulière liée à plusieurs facteurs dont un relatif décollage économique de la région grâce à la mise en exploitation de gisements miniers (diamant, charbon, etc.), l'urbanisation croissante des Yakoutes, le renforcement de l'autonomie administrative et son rôle de pôle culturel et éducatif.

Le développement particulièrement actif de la ville est lié à la période du gouvernement de I.I.Kraft (1907-1913). La centrale électrique, la station téléphonique ont été construites à Yakoutsk, la musée a été ouverte, le département de la société géographique de l’Impéreur est apparu. 
Pendant la Grande Guerre Nationale la gestion des voies aériennes AlSib sur lesquelles des avions américains ont été distillés, s’est trouvé ici. 
En 1922-1991 Yakutsk est la capitale de la Yakoutie ASSR.
Depuis 1991 - la capitale de la République de Sakha (Yakoutie).
 
La vie à Yakoutsk

Selon les données du recensement de 2002, les représentants de 127 nationalités habitent à Yakoutie. Les yakoutes font la plus grande partie de la population de région – 433 000 personnes (45,6%), et les russes - (41,1%). Près de 33 000 personnes sont des représentants des petits peuples du Nord, y compris 18323 evenks, 11657 évènes, 1097 ukaguires, 1272 dolgans, 602 tchuktchi. Ils habitent dans 69 villes et villages qui se situent au Grand Nord. De plus, il y a 238 de communautés nomades, et 74 communautés d'élevage du renne. 

Yakoutsk est la ville la plus froide du monde, avec des températures en janvier régulièrement inférieures à -40 °C. Les températures les plus froides jamais enregistrées en dehors de l'Antarctique l'ont été dans le bassin du fleuve Iana au nord-est de Yakoutsk, et plus particulièrement à Verkhoïansk (-69,8 °C). En revanche, les températures en juillet dépassent souvent les 30 °C, créant un record d'amplitude thermique. Yakoutsk est la plus grande ville construite sur le pergélisol continu. La plupart des maisons sont construites sur des piles de béton.
Salaire moyenne en 2012 - 40 000 roubles (officielle), mais la salaire effective - 15-25 000 roubles.
 
Prix de loyer:

Une chambre – 8-15 000 roubles par mois
Louer un appartement à une chambre – 15-25 000 roubles par mois
Louer un appartement à deux chambres – 25 000 – 35 000 roubles par mois
Louer un appartement à trois chambres – 35 000 – 45 000 roubles par mois
Un aller dans le bus – 18 roubles
Coût de vie moyen pour les étudiants - 15-25 000 roubles par mois
 
Curiosités

Musée national d'histoire et de la culture des peuples du Nord de la Yakoutie au nom de Em.Yaroslavskij a été fondé en 1891 suite à l'initiative des révolutionnaires russes exilés Kurochkin, Olenine, Yaroslavskij, d’après qui l’on a appelé ce musée. Le but principal du musée: "recueillir et conserver la collection d'œuvres plus ou moins rares de la nature et des oeuvres d’art de l'homme de la région de Yakoutie pour présenter la nature et la culture locale et après pour la recherche scientifique des personnes." Dans le musée il y a des collections suivantes: de sciences naturelles; archéologique; ethnographique; etnomologique; collection d'œuvres d'art; photos et matériaux documentaires sur l'histoire de la région.

Musée du Mammouth à Yakoutsk - le seul musée dans le monde, dont l'exposition est entièrement consacrée à l'époque des mammouths. Dans l'Antiquité, le territoire de la Yakoutie moderne a été habité par un grand nombre de mammouths et le pergélisol a gardé leurs restes. Aujourd'hui Yakoutie est l'une des principales régions du monde où l’on peut trouver l'ivoire de mammouth. L’exposition du musée présente l'époque où ces animaux vivaient, c’est ici qu’on a gardé le mannequin des restes de mammouth "Dima", que l’on a trouvé dans la partie supérieure de la rivière Kolyma en 1977. Le musée possède d’autres nombreuses expositions intéressantes. Parmi eux, le premier squelette de mammouth du monde (mammouth Adams), trouvé en 1799 dans le 
delta de la rivière Lena; le cadavre bien conservé du mammouth trouvé dans la fleuve Beryozovka - affluent droit de la rivière Kolyma. Plus tard, dans les différentes régions de la Yakoutie on a trouvé le squelette complet du Churapchinsky rhinoceros avec les restes de peau et du pelage (1972), le squelette d'un mammouth avec les tripes conservé Shandrinsky (1971), une jambe de mammouth avec les cheveux de la cimitière Berelekhskaya des mammouths (1970), le cheval cadavre selerikanskoy (1968 ), le bison dix-huit mois avec les restes de tissus mous et de la laine.
 
Musée National d'Art de la République de Sakha - la plus grande collection d'art dans le nord-est de la Sibérie. Le musée a été fondé en 1928. Sa base était une collection de 27 œuvres d'artistes russes de XVIII - XX siècles, offerts à la Galerie Tretiakov. Parmi ces œuvres il y a des peintures d'artistes célèbres tells comme M.Shibanov, V.A.Tropinin, F.M.Slavyansky, Ivan Chichkine, V.D.Polenov, I.I.Levitan, frères Makovsky, N.D.Kuznetsov et bien d’autres. 

Musée du Khomus (harpe de Juifs) – le musée a été ouvert en 1990. Musée de Khomus est un incroyable ancien royaume de la musique née dans l'âge de pierre, qui est resté jusqu'à nos jours, grâce à ses sonorités enchanteresses et à la démocratie de l'instrument musical le plus petit du monde - la harpe de Juifs. Il est fait de bambou, bois, os et métal. Collection personnelle des harpes de juifs de I.E.Alekseev est devenue la base de la création de ce musée. I.E. Alekseev était improvisateur de la musique de harpe de juifs, il était très connu, et il était un défenseur infatigable de la renaissance de la musique des harpes recueillies dans les pays différents. La collection comprend les instruments trouvés en Thaïlande, aux Philippines, en Inde, à Touva, en Mongolie, en Ecosse, en Autriche et dans d'autres pays. 
 
Laboratoire souterrain de l'Institut du pergélisol - une construction unique de l'Institut du pergélisol. L'Institut a été fondé en 1961 pour étudier le pergélisol. L'objectif principal de l'Institut est une étude complexe du pergélisol, l'histoire de sa formation et du développement au fil du temps, ainsi que pour les études de composition, structure et origine du pergélisol.

La mine de Chergine - la mine de profondeur 116,6 m, ouverte dans le pergélisol à Yakoutsk. Ici, pour la première fois dans le monde a été mesurée la température négative des roches en profondeur multimètre. La mine de Chergine est devenue une source des données qui prouvent de manière irréfutable la présence de pergélisol.
 
Théâtre dramatique académique de Yakoutsk - théâtre principal de la République de Sakha (Yakoutie) a été fondé en 1925. Le théâtre présente des pièces dans la langue de Sakha. En 1934, le théâtre a été nommé d'après le fondateur de la littérature soviétique de Yakoutie et activiste sociale, scientifique et linguiste P.A Oiunsky. 
 
Liens utiles
http://www.komandirovka.ru/sights/yakutsk/ 
http://ukhtoma.ru/expedit23_yakutia1.htm
http://askyakutia.com/2008/08/do-you-have-any-information-on-yakutsk-in-english/
http://www.independent.co.uk/travel/europe/yakutsk-journey-to-the-coldest-city-on-earth-771503.html
Vous pouvez aussi lire sur la Yakoutie ici.